Activité : distance d’arrêt et infraction

Un conducteur roulant sur une route départementale s’est arrêté au bout de 65 mètres.

Problématique : Etait-il en infraction ?

La distance d’arrêt, exprimée en mètre, pour un conducteur en pleine possession de ses moyens, sur route sèche, est donnée par la relation suivante :
D_A=v²/12+ v où v est la vitesse exprimée en m/s.

Distance d'arret

Auteure : Maud Husson

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)